Revlite laser

Le Laser pour détatouage permet d’éliminer progressivement un tatouage. Grâce au laser REVLITE et ses longueurs d’onde de 1064 nm et 532 nm, l’encre est progressivement fragmentée

La pièce à main du laser est appliquée sur le tatouage afin de chauffer et fragmenter les particules d’encre ayant été déposées dans la peau.

Il faut réaliser plusieurs séances à intervalles réguliers afin d’avoir un résultat optimal. Les premières séances sont toujours réalisées avec la longueur d’onde de 1064 nm puis ensuite en fonction du type d’encre la longueur d’onde de 532 nm est utilisée.

Au moment de l’impact de laser, les particules d’encre se fragmentent, suivi d’un engoufrement des macrophages et de l’élimination porgressive du tatouage.

L’efficacité du laser pour le détatouage dépend de différents paramètres (ancienneté, type de tatouage amateur ou professionnel, couleur, type d’encre, produits déjà appliqués…)

L’objectif est d’effacer la couleur et le motif du tatouage, laissant la peau comme elle était avant, sans aucune marque. Malgré tous nos efforts, malgré l’utilisation de la technoologie laser, cet objectif peut ne pas étre atteint.

Before Image After Image
Before Image After Image
Before Image After Image

Chaque zone sera traitée une seule fois avec un balayage rapide de celle-ci. Un jet d’air frais est appliqué pendant le traitement afin de limiter la douleur.

Le résultat clinique otpimal est un léger blanchiment epidermique suivi d’un léger oedème.

La séance en elle-même ne dure que quelques minutes en fonction de l’étendue du tatouage.

Il faudra répéter les séances à intervalles d’environs 6 à 8 semaines. Le nombre de séances ne peut être établi dès le départ et dépend des caractéristiques du tatouage.

Préalablement, on appliquera de la crème EMLA 1 heure 30 environs avant la séance afin de limiter la douleur.

Un test aura été effectué lors du devis afin de tester l’efficacité de la technique sur le tatouage.

Après la séance

  • pour les petits tatouages : il faudra appliquer de la vaseline et un tulle gras.
  • pour les grands tatouages : une couche de vaseline sera appliquée, puis une compresse et enfin une bande adhésive qu’il faudra garder pendant 24 à 48h.
  • Si la rougeur persiste plus d’une semaine, de la cortisone en crème sera appliquée.

Les tatouages iatrogènes sont à éviter.

Les tatouages dus à de la poudre de pistolet ne peuvent être traités.

Le soleil et la peau bronzée sont une contre-indication médicale comme pour tout traitement par laser, car il existe un risque de brulures.

Aucun traitement laser ne pourra être effectué lors de la grossesse ou durant la période d’allaitement.

Une attention particulière sera apportée aux personnes diabétiques, aux fumeurs (risques de mauvaise cicatrisation) et aux patients avec antécédents de cicatrices chéloïdes.

  • Purpura.
  • Ecchymose.
  • Œdème.
  • Croûte.
  • Saignement localisé.
  • Hypo ou hyperpigmentation transitoire se résorbant généralement en 1 à 12 mois.
  • Cloques.

Pour un diagnostic précis, il est obligatoire de prendre rendez-vous pour un devis gratuit et personnalisé avec le Dr HAIDAR.